Innovation et expérimentation en agroécologie

Expérimenter des pratiques agricoles alternatives pour cultiver la terre autrement et produire de meilleurs aliments en collaboration avec l'Association Française d'Agro-foresterie et la Ferme à Naroque

Durée3 ans, septembre 2019- septembre 2022
GéographieFrance
Partenaires
  • Ferme à Naroques
  • L’Association Française d’Agroforesterie
Fonds d’attribution
Contexte

L’Association Française d’Agroforesterie et le réseau Agr’eau rassemblent des agriculteurs, des structures d’accompagnement technique et des collectivités dans le but d’encourager la mise en œuvre de l’agroécologie à l’échelle des territoires.

Les pratiques agricoles y sont revisitées à la lumière des grands enjeux environnementaux de notre époque : protection des écosystèmes et de la biodiversité, impact climatique, santé des sol, gestion de la ressource en eau.

Alliant efficacité et pragmatisme, les agriculteurs inventifs de ce réseau opèrent un changement de cap et diffusent leurs savoir-faire, proposant une alternative à l’agriculture conventionnelle : mise en place de couverts végétaux, abandon du labour et réduction du travail du sol, allongement des rotations de cultures et (ré)intégration des ligneux dans les systèmes agricoles (agro-foresterie), développement d’outils et d’équipements agricoles adaptés à ces pratiques innovantes.

Stratégie d’intervention

Le soutien philanthropique accordé va permettre la poursuite des recherches menées à la Ferme expérimentales de Naroque, membre du réseau Agr’eau et dont les avancées tendent à démontrer que l’on peut protéger l’environnement sans compromettre la productivité agricole et la rentabilité.

La Ferme en agriculture biologique de Naroque associe la culture de céréales anciennes pour la production de pain, l’élevage de bovins allaitants et l’implantation d’arbres, de haies et de vergers. Son modèle repose sur un système mixte au sein duquel animaux, pâtures, cultures et arbres cohabitent, permettant d’avancer vers un objectif clé: régénérer des terres initialement très dégradées, maximiser la fertilité « du sol au paysage » et la résilience de l’agrosystème.

Son propriétaire Andrew Coecup est un agriculteur autodidacte, très investi dans la transmission de son savoir-faire au plus grand nombre. Depuis 7 ans l’agriculteur s’est lancé dans une reconquête de la fertilité de ses sols et la construction d’un modèle économique visant une meilleure autonomie énergétique et financière par la mise en place de filières locales de qualité. L’originalité de son projet lui a valu en 2017 d’être nommé Chevalier de l’Ordre national du mérite agricole par le ministre Stéphane Le Foll.

 

Activités

Le projet va permettre de poursuivre les expérimentations conduites à la Ferme de Naroque et d’affiner des techniques testées dans le domaine des « pâtures céréalières » (culture du blé sur prairie permanente) par la mise en place des activité suivantes :

  • l’adaptation du matériel existant pour permettre de semer les cultures estivales sur prairie permanente avec un écartement de 40 cm ;
  • l’étude de faisabilité d’une filière « beurre à l’herbe » pour mieux valoriser les prairies : beurre riche en oméga et à haute valeur ajoutée.
Résultats attendus
  • Augmentation de la performance globale du système et maximisation du stockage de carbone ;
  • Capitalisation et diffusion de ces expériences dans le réseau local et au-delà, à des fins d’intérêt général.
©
©
©
Partenaires

L’Association Française d’Agroforesterie, créée en 2007, travaille au développement de l’agroforesterie en France, aussi bien sur la scène agricole, politique qu’auprès du grand public. Force de proposition au niveau national comme international, elle travaille pour que l’arbre, la haie et le « génie végétal » dans son ensemble retrouvent leur place au sein de systèmes agricoles performants et durables.

Découvrir

Ferme éxpérimentale à Naroques, Lasseube-propre 32550, Gers. France

Découvrir