Nouvelles d’Haseeb Ahmed second lauréat de la résidence « Earth Water Sky » à Science Gallery Venice

HASEEB AHMED  est le deuxième lauréat de la résidence « Earth Water Sky » de la Galerie des Sciences de Venise.  Dans la foulée de sa nomination, il a entamé depuis juin un dialogue avec le professeur Craig Martin spécialiste mondial du vent et des phénomènes thermiques.  Cet échange, dans un premier temps virtuel, s’inscrit dans le cadre de l’adaptation à l’épidémie de Covid-19 et sera suivi d’une résidence in situ. 

De nationalité américaine et diplômé du MIT en art, culture et technologie, l’artiste est aujourd’hui basé à Bruxelles. Travaillant souvent en collaboration, il associe des approches issues des sciences dures dans sa production artistique qui couvre un  champ large allant de l’invention d’objets et d’installations à la création de films et d’écrits. 

Dans le cadre du Festival Ars Electronica de Linz en Autriche en septembre dernier Hasseb  a donné une interview  à Ariane Koek la curatrice de la résidence  Earth Water Sky Residency , donnant un éclairage approfondi  sur son travail. 

Le 6 octobre 2020, Haseeb sera également en conversation avec la précédente lauréate de la résidence « Earth Water Sky » à Science Gallery Venice  Emma Critchley et leur échange pourra être visionné sur ce lien vers le site de la Galerie des Science de Venice.

Haseeb Ahmed participe à plusieurs expositions qui s’ouvrent cette année au RIB de Rotterdam, Pays-Bas, au  MuhKA d’Anvers et
au  Kunstenhuis d’Harelbeke, Belgique ainsi qu’en Suisse.

 

 

Partager
En savoir plus

Démarrage de la mission ICE MEMORY dans le massif du Grand Combin, en Valais Suisse

La Fondation Didier et Martine Primat est ravie d’annoncer le démarrage de la mission ICE MEMORY dans le massif du Grand Combin, en Valais Suisse!

Une équipe de scientifiques italiens et suisses viennent d’installer du 14 au 18 septembre un camp à 4 100 mètres, afin d’extraire des carottes de glace destinées à un « sanctuaire de glace » en Antarctique. C’est leur deuxième expédition sur un glacier alpin, après l’expédition de 2016 sur le Mont Blanc.

Les bonnes conditions météorologiques sont essentielles pour le succès de l’expédition, car la seule façon d’entrer et de sortir est l’hélicoptère. Nous souhaitons donc à l’équipe de bonnes journées ensoleillées!

La Fondation Primat soutient le projet ICE MEMORY depuis 2017 et des membres de notre Conseil de Fondation rejoindront l’équipe pour une visite des opérations en cours ce jeudi.

www.icememory.org

 

 

Partager
En savoir plus

« La Libellule », relaye sur son site les dessins animés pédagogiques du « Marronnier »

La saison 2 du « Marronnier », une série animée pédagogique financée par la Fondation Primat et le Fonds abrité  Odonata vient d’être mise en ligne sur le site de la Libellule, une association genevoise de sensibilisation à la nature. Ces mini-films pour petits et grands présentent les animaux sauvages que l’on peut observer en Suisse et plus généralement en Europe occidentale. Imaginée par le journaliste genevois Witold Langlois initialement pour le journal Terre&Nature, cette série est réalisée par Grégoire DeRivery avec une bande son composée par Raphaël Hardy.  En relayant ces films auprès de ses adhérents, « la Libellule » va permettre de cibler un large public d’enfants, de parents et d’écoles. 

 

Partager
En savoir plus

Neal Hartman, directeur de la Science Gallery Venise, s’entretient avec l’artiste Emma Critchley

Dans le cadre d’une série d’entretiens pour le Centre pour les sciences humaines et le changement social (HSC Venise) célébrant le lancement du premier master en sciences humaines de l’environnement à l’Université Ca’ Foscari de Venise, en Italie, le directeur de la Science Gallery Venise, Neal Hartman, s’entretient avec l’artiste Emma Critchley, lauréate de la résidence « Earth Water Sky », donnant un aperçu du déroulement de sa résidence passée en 2019 à Venise et du processus de production de l’œuvre d’art .

Ce dialogue virtuel s’inscrit dans le cadre de l’adaptation à la situation actuelle de l’épidémie de Covid-19.

Voir l’interview ICI

Partager
En savoir plus

Table ronde de Swissfoundations sur l’agroécologie – 15 septembre 2020 – coorganisée par la Fondation Primat

Cet événement de Swissfoundations, co-organisé par la Fondation Primat, la Fondation Salvia, la Fondation Lunt et la Fondation Charles Léopold Mayer, verra la participation d’une série d’intervenants dont Pierre Marie Aubert (IDDRI), Blanche Magarinos-Rey (Association Artemisia), Francesco Ajena (IPES-Food), Amadeus Zschunke (Sativa et Bioverita).

Cet événement sera l’occasion idéale d’en apprendre davantage sur la situation actuelle de l’agroécologie, les besoins et les lacunes du secteur et les possibilités de collaboration.

Cet événement est destiné aux membres de SwissFoundations et à un cercle restreint d’invités.

Partager
En savoir plus

 « Agir pour le vivant » du 24 au 30 août 2020 à Arles

L’Université Domaine du Possible participe aux rencontres « Agir pour le vivant » du 24 au 30 août 2020 à Arles, une semaine d’ateliers et de débats pour comprendre, se questionner et imaginer notre futur avec des auteurs, des chercheurs,  mais aussi des personnes engagées dans l’attention portée au vivant. https://www.agirpourlevivant.fr/

A noter, le samedi 29 août de 16h30-17h30, la parole sera donnée  à Xavier Poux (IDDRI) et Emilie Rousselou (UDDP), qui feront état de leurs recherches pour un changement d’échelle en agroécologie.

https://www.agirpourlevivant.fr/copie-de-samedi

Leurs travaux bénéficient du soutien de la Fondation Primat.

 

Partager
En savoir plus

 L’IDDRI poursuit son travail d’information auprès des institutions européennes pour un système alimentaire plus durable

Point d’étape – Printemps 2020

Ce printemps 2020, deux stratégies de la Commission européenne, « De la fourche à la fourchette » et « Biodiversité»  ont été rendues publiques et témoignent d’une volonté d’orienter désormais l’agriculture européenne vers des pratiques plus durables.

Parmi les objectifs que s’est fixée la Commission, on retrouve la nécessite de faire évoluer les régimes alimentaires vers moins de viande,  de restreindre le recours aux intrants de synthèse (pesticides, fertilisants et antibiotiques), et de limiter les pertes et gaspillages tout au long des chaînes alimentaires. 

Par ailleurs,  ces documents identifient clairement les causes de la dégradation de la biodiversité (artificialisation des sols et fragmentation des espaces naturels, uniformisation des paysages agricoles, usage d’engrais et de pesticides ); enfin, le rôle positif de l’agroécologie (et plus particulièrement de l’agriculture biologique) se trouve explicitement reconnu. 

La Commission omet néanmoins de se positionner sur les modes d’élevage – intensif ou extensif – pourtant au cœur des enjeux environnementaux. Si les modes d’élevage intensifs, reposant sur des intrants chimiques, nuisent gravement à la conservation des ressources naturelles et s’avèrent largement incompatibles avec le bien-être animal,  à l’inverse, les  modes d’élevages extensifs en prairies permanentes se révèlent vertueux pour les écosystèmes et la biodiversité.

L’IDDRI poursuit donc son travail d’information auprès des institutions européennes (Parlement, Commission, États Membres) afin de rendre compte des multiples bénéfices que pourrait rendre aux Européens une agriculture à bas niveau d’intrants donnant une vraie place aux systèmes d’élevages extensifs, dans la perspective d’un système alimentaire durable en Europe.

Pour plus de détail sur le travail de l’IDDRI:

Contribution to the 2020 roadmap consultation on the Farm to Fork strategy

Stratégie Biodiversité de l’UE : de l’importance des prairies permanentes, en lien avec la stratégie De la fourche à la fourchette

Vers un système alimentaire européen durable : pour une opérationnalisation réussie de la stratégie « De la fourche à la fourchette »

Replay : «Comment utiliser au mieux les nouveaux éco-régimes de la PAC ?»

 

Partager
En savoir plus

JOURNÉE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT, LE TEMPS DE LA NATURE

En cette Journée mondiale de l’environnement, c’est le temps de la nature.

La nature fournit l’infrastructure essentielle à la vie sur Terre et au développement humain.

Les aliments que nous consommons, l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, bon nombre de médicaments qui sauvent des vies et le climat qui rend notre planète habitable proviennent tous de la nature.

Pour prendre soin de nous-mêmes, nous devons prendre soin d’elle.

Retrouvez ici le lien vers le site de la Journée Mondiale de l’Environnement

Partager
En savoir plus

« le Marronnier »: mini films d’animations éducatifs sur la faune locale

Le Fonds Odonata soutient l’association Météo pour la création de 8 mini films d’animations éducatifs intitulés « le Marronnier » sur la faune locale dont voici 3 épisodes:

Le Pic-vert

Le Renard

La Huppe Fasciée

Destinés à une diffusion large auprès du jeune public, ces films visent à une sensibilisation à la faune environnante et à une éducation au respect la Nature.

Partager
En savoir plus

BEMED 2020: 16 PROJETS RÉCOMPENSÉS POUR LA LUTTE CONTRE LA POLLUTION PLASTIQUE EN MÉDITERRANÉE

Dans le cadre de son quatrième appel à micro-initiatives soutenu par la Fondation Didier et Martine Primat, la plateforme Beyond Plastic Med (BEMED)  a récompensé au printemps 2020  16 nouveaux projets porteurs de solutions efficaces et durables pour lutter contre la pollution plastique en mer Méditerranée dans 11 pays différents comme suit:

  • Implication des pécheurs du Nil pour le ramassage du plastique avant son arrivée en mer et sensibilisation des populations. Association VeryNile – Egypte
  • Mise en place d’un atelier de recyclage low tech pour fabriquer des pièces de rechange à partir de plastiques récupérés dans l’environnement sur l’île d’Elbe. Association Blu Oltremare – Italie
  • Réduction de l’utilisation des plastiques à usage unique sur les bateaux de croisière. Isotech Ltd Environmental Research and Consultancy – Chypre
  • Utilisation d’un atelier de recyclage de plastique low tech pour sensibiliser et encourager les populations à repenser leur mode de consommation. Association Human Environmental Association for Development (HEAD) – Liban
  • Création d’une plateforme réunissant les actions contre la pollution plastique dans le secteur agro-alimentaire. Association Wise Greece – Grèce
  • Engagement du secteur industriel pour réfléchir et mettre en place des solutions concrète à Sfax. Association de la continuité des Générations – Tunisie
  • Sensibilisation des populations, travail avec les acteurs du tourisme pour réduire la pollution plastique sur l’île de Farwa. Association Bado Environmental Association Lybia – Libye
  • Création d’une banque de ressources destinée aux professeurs pour intégrer la problématique plastique à leur programme pédagogique. Association Nature Trust Malta – Malte
  • Remise au goût du jour des traditions albanaises comme alternatives au plastique. Association Doctor Vet in Community – Albanie
  • Récupération en mer et recyclage des filets de pêche pour sensibiliser les acteurs du secteur aux impacts de cette pollution sur l’environnement marin. Association Zibel – Malte
  • Recherche d’alternatives aux emballages alimentaires des produits dérivés des palmiers en collaboration avec les municipalités des oasis de la région de Gabès. Association Citoyenneté et Développement Durable (ACDD) Gabès– Tunisie
  • Développement d’une dynamique citoyenne et mise en place d’un plan d’action local avec les acteurs de la société civile. Association pour la protection de l’Environnement et le Développement durable de Bizerte (APEDDUB) – Tunisie
  • Réplication du protocole Clean up the Med et accompagnement des acteurs du réseau Euroméditerranéen dans la mise en place de campagnes de sensibilisation ciblées. Centre de découverte Mer et Montagne (CDMM) – France
  • Travail avec les municipalités de 13 gouvernorats côtiers et le ministère de l’environnement pour prévenir les dépôts sauvages dans les cours d’eau. Association Tunisie Ecologie – Tunisie
  • Evaluation de l’impact des microplastiques présents sur nos plages sur les tortues marines. Association SPOT (Society for the Protection of Turtles) – Chypre
  • Engagement des jeunes dans la sensibilisation du grand public. NVO our action – Monténégro

L’initiative soutenue par la Fondation Didier et Martine Primat est mise en œuvre et portée par la Fondation Albert II de Monaco avec la collaboration de Mava, Tara Expéditions, Surfrider Europe et l’IUCN et a soutenu depuis sa création 38 projets de lutte contre la pollution plastique dans le pourtour méditerranéen.

Partager
En savoir plus