SOUTIEN À LA MISSION MICROBIOMES DE LA FONDATION TARA OCÉAN

Collecte et modélisation d’échantillons de planctons en vue d'améliorer leur connaissance et leur protection.

Thématique(s)
Duréeun an
Géographiedifférentes régions océaniques - France
Partenaires
  • Tara ocean
Fonds d’attribution
Contexte

Le plancton est à la base de la chaîne alimentaire assurant la subsistance de la vie marine, et il est à l’origine de la moitié de l’oxygène produit chaque jour par la biodiversité planétaire. Il revêt donc un rôle fondamental pour la vie et le climat de notre planète.

Stratégie d'intervention

Il est urgent de l’étudier et comprendre comment cette biodiversité « invisible » répond aux changements environnementaux avec de nouvelles approches en microscopie (1 litre d’eau de mer abrite entre 10 et 100 milliards de vie microscopiques) .

Activités

Les échantillons collectés dans différentes régions océaniques par la goélette Tara seront préparés entre autres à l’IBS (Institut de Biologie Structural) à Grenoble et analysés par microscopie électronique 3D sur des plateformes au CEA de Grenoble et/ou à l’EMBL.

Une analyse d’images basées sur l’intelligence artificielle pour la reconstruction 3D de cellules planctoniques sera réalisée.

Ce projet est possible grâce aux synergie interdisciplinaires développées avec les 35 laboratoires partenaires dont les deux laboratoires grenoblois avec des expertises en biologie et physiologie des microalgues planctoniques, en microscopie haute résolution, et l’analyse d’image en intelligence artificielles.

Résultats attendus
  • Une connaissance améliorée des écosystèmes planctoniques en vue de mieux appréhender leur protection.
  • Les images générées seront un formidable support éducatif pour communiquer auprès du grand public sur l’importance du microbiome marin.
Partenaires

La Fondation Tara Océan, première fondation reconnue d’utilité publique consacrée à l’Océan en France, développe une science ouverte, innovante et inédite devant permettre de prédire et mieux anticiper l’impact du changement climatique.
Elle utilise cette expertise scientifique de très haut niveau pour sensibiliser et éduquer les jeunes générations, mobiliser les décideurs politiques et permettre aux pays en développement d’accéder à ces nouvelles connaissances.
Laboratoire flottant, la goélette Tara a déjà parcouru depuis 2003 près de 450 000 kilomètres, faisant escale dans plus de 60 pays lors de 12 expéditions menées en collaboration avec des laboratoires et organismes internationaux d’excellence (CNRS, CEA, EMBL, PSL, MIT, NASA…).
Ses laboratoires partenaires ont produit plus de 200 publications dans des revues scientifiques de renommée internationale.

Découvrir