La biodiversité des sols, un bien précieux à préserver

Etude de la biodiversité des sols et de son évolution entre 1990 et 2018

Thématique(s)
Durée3 ans (2018-2020)
GéographieFrance
Partenaires
  • Institut de Mathématiques de Bourgogne
Fonds d’attribution
Contexte

Claude et Lydia Bourguignon, couple de chercheurs agronomes français ont été les pionniers dans la dénonciation de la dégradation des sols causé par l’agriculture « conventionnelle ». Ils proposent de rompre avec les méthodes industrielles de labour, d’apports d’engrais chimiques, de pesticides et d’irrigation intensive qui selon leurs observations conduisent à une érosion des sols, une perte de matière organique, et une diminution de la faune qui s’en nourrit. Ils prônent la restauration et la préservation des terres agricoles par des techniques respectueuses de la vie microbiologique du sol, clef de voûte de la fertilité et d’une production d’alimentaire de qualité.

Stratégie d'intervention

En s’appuyant sur les données collectées par Claude et Lydia Bourguignon au cours des trente dernières années (échantillons anonymes d’environ 7000 parcelles, avec des mesures effectuées entre 1990 et 2018) le projet a pour objectif d’étudier la biodiversité et l’évolution sur 3 décennies de paramètres du sol pour une trentaine de variables quantitatives.

L’étude entreprise permettra entre autres de comparer l’évolution de l’activité biologique des sols selon le type de pratique culturale – biologique ou conventionnelle.

Action
  • Mise en forme et prétraitement des données
  • Définition des pistes de modélisation les plus intéressantes à poursuivre
  • Traitement statistique et modélisation.
Résultats Attendus
  • Production d’analyses fines de l’activité biologique des sols et modélisation de leur évolution, en fonction des pratiques culturales mais aussi de certaines caractéristiques du sol (telles que le pH, la profondeur ou le taux de matières organiques).
  • Publication d’intérêt public rendue accessibles à tous.
© Marlene® Photography
© Lydia et Claude Bourguignon
© Wolfgang Borchers de Pixabay
Partenaires

- L’Institut de Mathématiques de Bourgogne est une Unité Mixte de Recherche (UMR 5584) placée sous la tutelle du CNRS et de l’Université de Bourgogne. Le laboratoire qui compte une centaine de membres est structuré en trois équipes de recherche : Géométrie et Systèmes Dynamiques (GSD), Mathématique Physique (MP) et Statistique, Probabilités, Optimisation et Contrôle (SPOC). Les thématiques scientifiques abordées au sein de l’IMB couvrent un large spectre de la recherche mathématique allant des aspects les plus théoriques aux plus appliqués. Cette action est menée par trois enseignants chercheurs spécialistes de la modélisation statistique : Hervé Cardot, Ahmed Jebrane et Catherine Labruère.

- Claude et Lydia Bourguignon, couple de scientifiques français qui n’a eu de cesse de sensibiliser paysans et vignerons à l’importance du maintien de la vie dans les sols cultivés en France et dans le monde.

Découvrir