COLLECTIONS ANCIENNES DE PAPILLONS, TÉMOINS DE LA BIODIVERSITÉ PASSÉE

Conserver les collections anciennes de papillons pour servir de référence dans la mesure de l’évolution de la biodiversité

Thématique(s)
Durée3 ans (2017 - 2019)
GéographieFrance
Partenaires
  • Muséum National d’Histoire Naturelle
Fonds d’attribution
Contexte

Le Muséum National d’Histoire Naturelle coordonne en France les inventaires nationaux des papillons et les libellules afin de suivre l’évolution de ces populations d’insectes qui sont des marqueurs essentiels de l’état de la biodiversité. Les données d’observation des espèces sont intégrées dans l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN). Dans ce cadre, la conservation des données anciennes, notamment issues de collections, constitue aussi une priorité car elle permet d’obtenir des informations importantes et vérifiables sur la répartition passée des espèces, de les comparer avec la situation présente et de modéliser l’évolution future.

 

Stratégie d’intervention

La Fondation Didier et Martine Primat, soucieuse de la perte de biodiversité constatée partout en Europe, a décidé de soutenir l’informatisation des données et des spécimens de la collection de papillons de Jean Schlumberger, précédemment léguée au Muséum. Cette collection accompagnée de 17 carnets manuscrits renferme de nombreuses informations sur la situation des populations de lépidoptères de la fin du 19ème et début du 20ème siècle. La numérisation des manuscrits et l’informatisation de la collection permettra de pérenniser et moderniser l’exploitation de cette base donnée qui revêt une importance scientifique particulière.

Action

Le projet d’informatisation des données de la collection Jean Schlumberger se déroule en trois phases :

  1. Une informatisation des données contenues sur les papillons dans les carnets à partir du document numérisé par la bibliothèque.
  2. Un récolement de la collection pour vérification des données et mises en concordance.
  3. Un transfert des éléments répertoriés vers la base de données des collections et intégration dans l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN).
Résultats attendus
  • Numérisation des 17 carnets manuscrits de Jean Schlumberger et mise à disposition du public via le site du Muséum et le site de la « Biodiversity Heritage Library ».
  • Informatisation des données et des spécimens des 20 000 papillons et mise à disposition sur le site de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN).
Fondation Didier et Martine Primat - Vivre ensemble de manière responsable et durable
© J. Laignel
Partenaires
Fondation Didier et Martine Primat - Vivre ensemble de manière responsable et durable

Créé en 1635, le Muséum National d’Histoire Naturelle se consacre à la nature et à ses relations avec l’espèce humaine, à travers de la recherche fondamentale et appliquée, la conservation et l’enrichissement des collections, l’enseignement, l’expertise et la diffusion des connaissances. Bien que son cœur historique soit situé à Paris, au Jardin des Plantes, le Muséum est également présent sur 12 sites dans toute la France, avec un objectif clair : rendre les connaissances sur la nature accessibles à tous et sensibiliser le plus grand nombre à la protection de notre planète.

Découvrir