DEUX ÉTUDES SUR LA POLLUTION PLASTIQUE À MINORQUE ET CHYPRE, SOUTENUES PAR LA FONDATION PRIMAT, PRÉSENTÉES À L’OCCASION DE L’ASSEMBLÉE DES NATIONS-UNIES POUR L’ENVIRONNEMENT

Afin d’atténuer la pollution du plastique, les pays doivent être en mesure d’identifier où et comment cette pollution se produit. La Fondation Primat a soutenu la publication de travaux novateurs réalisés par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) avec le PNUE Programme des Nations Unies pour l’Environnement dans 2 îles de méditerranée pour démontrer une méthodologie qui permet aux pays de trouver et de comprendre l’étendue des points chauds de la pollution du plastique par type de polymère, secteur, application, région et zones de gestion des déchets. L’initiative qui comprend une aide aux gouvernements nationaux pour formuler des actions claires afin de réduire les fuites de plastique vient d’être présentée à l’Assemblée des Nations-Unies pour l’Environnement (UNEA5).

Pour en savoir plus cliquez sur le lien: Ground-breaking Plastic Pollution Hotspotting Results Published for Seven Countries in Asia, Africa, and the Mediterranean

Partager
En savoir plus