Des nouvelles des recherches menées au sein de l’Université Domaine du Possible

La Fondation Didier et Martine Primat participe au soutien financier des recherches menées au sein de l’Université Domaine du Possible.

Delphine Laurant a démarré sa thèse en mars 2019 encadrée par le CIRAD, centre de recherche agronomique pour le développement sur les expériences de productions menées  sur le site du Domaine du Possible.

L’objectif de sa recherche est de comprendre le fonctionnement et les interactions entre les différents ateliers présents sur le site (élevage de chevaux, grandes cultures, cultures fourragères, maraîchage), tout en intégrant les enjeux organisationnels liés à une production agricole en collectif.  Son travail permettra de mieux comprendre les trajectoire, les modes d’organisation ainsi que les flux matériels et immatériels circulant entre les productions et entre les membres du collectif permettant de faire fonctionner conjointement plusieurs ateliers (idées, valeurs, compétences, …).

Delphine a encore une année de travail avant d’approcher la finalisation de sa thèse. Cette dernière phase sera consacrée à l’écriture et sera accompagnée, comme tout son processus de recherche par Didier Bazile et Christophe Le Page de l’UMR SENS (unité de recherche Savoirs, Environnement, Sociétés) du CIRAD .

Titre de la thèse : « Accompagner les processus permettant de favoriser l’intégration entre les ateliers de production d’une ferme diversifiée et gérée en collectif. Une approche participative sur le cas du Domaine du Possible ».

Partager
En savoir plus